Blog de Krannich Solar

The Global PV Experts
Principe de base de la mesure du transducteur

Principe de base de la mesure du transducteur

L'utilisation de compteurs d'électricité dans les systèmes photovoltaïques pour le contrôle d'alimentation dynamique ou pour le stockage de batteries n'est plus une nouveauté. Cependant, pour les systèmes plus importants, il est souvent impossible de connecter directement les compteurs habituels, ceux-ci pouvant être détruits par des courants parfois très élevés.

C'est ici qu'intervient ce qu'on appelle la transformation de mesure. Avec un comptage à transducteur, le débit de courant n’est pas détecté directement par le compteur, mais par des transformateurs de courant ou des transducteurs externes [anglais : Current Transformer (CT)].

La fonctionnalité est assez simple :

Une ligne électrique sous tension génère toujours un champ magnétique. Dans les transformateurs de courant, un « courant secondaire » est induit par ce champ magnétique qui, selon la conception, est plus petit d'un multiple fixe que le courant de sortie (rapport de conversion ou de transmission).
Le Smart Meter ne détecte que le courant secondaire beaucoup plus petit et utilise ensuite le rapport de conversion pour le convertir en courant primaire d'origine. La structure simple du convertisseur apparaît dans l'illustration suivante.

Source image: janitza

Un exemple :

Transformateur de courant d'ABB
Courant primaire : 200A
Courant secondaire : 5A
Taux de conversion : 200:5 ou 40:1

À titre d'exemple, ça voudrait dire que :
Si le Smart Meter détecte 2A en tant que courant secondaire, 80A doivent circuler dans le circuit primaire.

Il est ainsi possible de mesurer des courants très élevés en toute sécurité.

Lors de la désignation des CT, il est possible de détecter l'intensité du courant maximale pour laquelle le transducteur est autorisé. Cette valeur ne doit pas être dépassée car sinon, les résultats de la mesure seront de plus en plus inexacts.

22.03.2019 16:26
par Maik Wünsche

Retour